Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 16:49

Acné : gagnez la guerre des boutons

 

L’acné concerne huit adolescents sur dix, mais depuis l'apparition de nouveaux traitements il n'y a plus de raison d'avoir le visage abîmé par une acné sévère.

 

L'acné perturbe généralement l'adolescent. L'acné démarre sournoisement sous la peau et les premières manifestations n'apparaissent que vers 13-14 ans chez les filles et un peu plus tard chez les garçons. L'acné est due à un fonctionnement excessif des glandes sébacées de la peau; qui sous l'influence de changement hormonaux, se mettent à sécréter du sébum de façon exagérée. Le sébum n’arrive plus à s’évacuer naturellement et il se forme alors des comédons fermés, « boutons blancs », ou bien des comédons ouverts, les fameux points noirs. Ce premier stade de l’acné peut parfois s’aggraver et produire alors de gros boutons inflammatoires, rouges et douloureux. Se-ion la gravité de l’acné différents traitements seront proposés par le médecin.

Ce médecin préconisera un nettoyage de peau chez un dermatologue. Cette intervention peut être remboursée, après accord de la Sécurité sociale.

L'extraction de la totalité du contenu des comédons et microkystes, à l'aide d'un bistouri spécial (l'esthéticienne n'a pas le droit d'effectuer cet intervention). Le résultat est spectaculaire, après quatre jours, le temps que la peau se décongestionne et cicatrise. La sensation de douleur peut être atténuée par une crème anesthésiante.

 

Hygiène : de la douceur avant tout!

 

N'utiliser que des produits pour peaux grasses à problèmes ou à tendance acnéique mais qui n'agressent pas la peau.

Le soir, vous vous laverez avec un savon dox, ou un pain dermatologique sans savon.

Le matin, passez votre visage sous l'eau. Les peaux jeunes n'ont pas besoin de crème hydratante tant qu'il n'y a pas d'irritation.

Si les filles préfèrent un lait démaquillant, elles choisiront une formule non grasse et utiliseront, en complément, une lotion astringente sans alcool.

Le résultat est spectaculaire mais cet effet est temporaire; il doit être ac­compagné d’un traitement local prescrit sur ordonnance. Les crèmes peuvent venir à bout de ces acnés modérées. Ainsi, les crèmes aux AHA (aipha-hydroxy-acides ou acides de fruits) sont particulièrement efficaces après un nettoyage de peau. Les dérivés de vitamine A acide ou trétinoïne (jamais en cas de grossesse) le sont aussi, mais seulement le soir car ils ont tendance à dessécher la peau. Les lotions, gels ou crèmes contenant du peroxyde de benzoyle agissent surtout sur l’inflammation et sont eux aussi très desséchants. Attention, il ne faut jamais mélanger ces produits. Il est conseillé d’en mettre d’abord très peu et de les utiliser progressivement. Ces traitements (qui durent trois à quatre mois) sont déconseillés l’été car ils rendent la peau sensible au soleil. Si l’acné est légère, les plantes peuvent agir en complément.

Martine Bonnabel Blaize, pharmacienne et auteur des « Herbes du Père Blaire » (Edi­sud), recommande une application d’eau de rose et d’oranger pour rincer la peau après un nettoyage doux. Elle conseille également d’appliquer sur chaque bouton une pâte à l’argile verte, qui pendant la nuit va sécher. En complément du traitement éventuellement prescrit par le dermatologue, votre enfant peut prendre chaque matin une ampoule de zinc, un oligoélément qui aune action anti-inflammatoire. A essayer aussi, les gélules de levure de bière, de pensée sauvage ou de racine de bardane.

 

Acnés rebelles

Quand l’acné est mal vécue ou si elle est inflammatoire, le dermatologue prescrira des antibiotiques oraux pendant deux à trois mois. Quand ceux-ci se révèlent inefficaces, reste l’isotrétinoïne par voie orale, commercialisée sous le nom de Roaccutane et réservée aux acnés résistant aux autres traitements, surtout après 18 ans. Ce dérivé de la vitamine A entraîne des effets secondaires redoutables, à commencer par le dessèchement des muqueuses, particulièrement sensible sur les lèvres, II est interdit aux per­sonnes qui souffrent d’insuffisance hépatique, de cholestérol ou en cas de grossesse. Le risque de malformations est si important qu’un test de gros­sesse est systématiquement prescrit, ainsi qu’une pilule pendant toute la durée du traitement et même quelques mois après. Votre enfant devra im­pérativement faire une prise de sang tous les deux mois. Le traitement dure environ quatre mois et dans 80 % des cas, l’acné disparaît complètement.

 

MARIE GIRAL, AVEC LE DR MARIE-LAURE FLECHET, DERMATOLOGUE

 

Co-auteur avec le Dr Pierre André du «Guide santé et beauté de la peau». Editions Odile Jacob

 

Petit lexique des idées reçues

 

Les charcuteries donnent des boutons.

Faux:

Des études ont montré que le fait de consommer sans excès des aliments gras n’avait aucune influence sur l’acné.

 

 

Le soleil aggrave l’acné. Vrai:

Le soleil est un faux ami des peaux acnéiques. Au début de l’exposition, les boutons et points noirs semblent disparaître. En réalité, ils sont seulement «coincés » sous la couche cornée qui s’épaissit avec le bronzage. Et l’acné repart de plus belle en septembre.

 

Les médicaments donnent de l’acné. Vrai – Faux:

Si certains médicaments provoquent des acnés sévères (iode, cortisone, vitamines D et R12, barbituriques, lithium, certaines pilules contraceptives), d’autres, comme les pilules contenant un progestatif de troisième génération ou de l’acétate de cyprotérone, améliorent certaines acnés associées.

 

L’acné a des causes psychologiques. Vrai:

Ce n’est pas systématique, mais des situations de conflit (entre parents et enfants) ou une dépression peuvent favoriser une poussée d’acné, Il y a des «ados» qui entretiennent leur acné pour, par exemple, susciter l’intérêt de leurs parents ou au contraire pour s’opposer à eux.

 

 

 

Le résultat est spectaculaire mais cet effet est temporaire; il doit être accompagné d’un traitement local prescrit sur ordonnance. Les crèmes peuvent venir à bout de ces acnés modérées. Ainsi, les crèmes aux AHA (aipha-hydroxy-acides ou acides de fruits) sont particulièrement efficaces après un nettoyage de peau. Les dérivés de vitamine A acide ou trétinoïne (jamais en cas de grossesse) le sont aussi, mais seulement le soir car ils ont tendance à dessécher la peau. Les lotions, gels ou crèmes contenant du peroxyde de benzoyle agissent surtout sur l’inflammation et sont eux aussi très desséchants. Attention, il ne faut jamais mélanger ces produits. Il est conseillé d’en mettre d’abord très peu et de les utiliser progressivement. Ces traitements (qui durent trois à quatre mois) sont déconseillés l’été car ils rendent la peau sensible au soleil. Si l’acné est légère, les plantes peuvent agir en complément.

Martine Bonnabel Blaize, pharmacienne et auteur des « Herbes du Père Blaire » (Edisud), recommande une application d’eau de rose et d’oranger pour rincer la peau après un nettoyage doux. Elle conseille également d’appliquer sur chaque bouton une pâte à l’argile verte, qui pendant la nuit va sécher. En complément du traitement éventuellement prescrit par le dermatologue, votre enfant peut prendre chaque matin une ampoule de zinc, un oligoélément qui aune action anti-inflammatoire. A essayer aussi, les gélules de levure de bière, de pensée sauvage ou de racine de bardane.

 

Acnés rebelles

Quand l’acné est mal vécue ou si elle est inflammatoire, le dermatologue prescrira des antibiotiques oraux pendant deux à trois mois. Quand ceux-ci se révèlent inefficaces, reste l’isotrétinoïne par voie orale, commercialisée sous le nom de Roaccutane et réservée aux acnés résistant aux autres traitements, surtout après 18 ans. Ce dérivé de la vitamine A entraîne des effets secondaires redoutables, à commencer par le dessèchement des muqueuses, particulièrement sensible sur les lèvres, II est interdit aux personnes qui souffrent d’insuffisance hépatique, de cholestérol ou en cas de grossesse. Le risque de malformations est si important qu’un test de grossesse est systématiquement prescrit, ainsi qu’une pilule pendant toute la durée du traitement et même quelques mois après. Votre enfant devra impérativement faire une prise de sang tous les deux mois. Le traitement dure environ quatre mois et dans 80 % des cas, l’acné disparaît complètement.

 

MARIE GIRAL, AVEC LE DR MARIE-LAURE FLECHET, DERMATOLOGUE

 

Co-auteur avec le Dr Pierre André du «Guide santé et beauté de la peau». Editions Odile Jacob

 

Petit lexique des idées reçues

 

Les charcuteries donnent des boutons.

Faux:

Des études ont montré que le fait de consommer sans excès des aliments gras n’avait aucune influence sur l’acné.

 

 

Le soleil aggrave l’acné. Vrai:

Le soleil est un faux ami des peaux acnéiques. Au début de l’exposition, les boutons et points noirs semblent disparaître. En réalité, ils sont seulement «coincés » sous la couche cornée qui s’épaissit avec le bronzage. Et l’acné repart de plus belle en septembre.

 

Les médicaments donnent de l’acné. Vrai – Faux:

Si certains médicaments provoquent des acnés sévères (iode, cortisone, vitamines D et R12, barbituriques, lithium, certaines pilules contraceptives), d’autres, comme les pilules contenant un progestatif de troisième génération ou de l’acétate de cyprotérone, améliorent certaines acnés associées.

 

L’acné a des causes psychologiques. Vrai:

Ce n’est pas systématique, mais des situations de conflit (entre parents et enfants) ou une dépression peuvent favoriser une poussée d’acné, Il y a des «ados » qui entretiennent leur acné pour, par exemple, susciter l’intérêt de leurs parents ou au contraire pour s’opposer à eux.

 

 

jepran@free.fr

 

_______________________________________________________________

BESOIN DE SOUS ?


http://www.unifinance.net/index.php?idaff=2822&cext=AFFI&extcode=1


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : IMPORTEXnews - un site en OR - La boîte à outils du Webmaster
  • : Trouvez sur ce site le produit HighTech, Importexnews.net un site généraliste d'informations pour la création de votre entreprise .vous pouvez ainsi créer votre entreprise de dropshipping avec pour tout investissement un échantillon du ou des produits: gadgets électroniques,informatique PC etc..,vêtements, etc..Notre but est de vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver le concept et ou le produit de vos rêves.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Articles Récents

Liens